Le Rock dans Tous Ses Etats aux côtés des intermittents

FESTIVALS – Le Rock dans Tous Ses États, qui a lieu chaque année à la fin du mois de juin, fait son retour pour une 31e édition. Un week-end hautement culturel, musical, festif et au rendez-vous avec de beaux noms confirmés au fil des années: MGMT, Interpol, Dub Inc, Kasabian, Girls in Hawaii… Mais c’est sans oublier leur soutien au mouvement des intermittents, soutien appuyé par une vingtaine de festivals signataires.

RDTSENN

Après avoir dignement fêté ses 30 ans l’année dernière avec une jolie affiche invitant The XX, Woodkid, BRNS, Archive ou encore Rone,l’hippodrome d’Évreux renouvelle l’expérience encore une fois fort de son succès. Le festival qui se déroule à une heure de Paris invite cette année une belle suite de brochettes musicales. Éclectiques, confirmés ou héritiers de la scène actuelle, le RDTSE prêche le vrai du faux et nous surprend avec un programme cette année un tantinet axé plutôt pop rock.

prog

Qui voir absolument ?

Gaspard Royant, le vendredi 27 juin à 20h00. Une bonne surprise dans cette programmation puisqu’il nous avait fait chavirer avec son titre Marty McFly. Sa musique rock-rétro nous envoie dans les années 50/60. Rien que pour ça les fans de Roy Orbison ne vont pas être déçus.

Surtout, ne ratez pas Sarah W Papsun à 20h45, vendredi. Une musique aérienne, cérébrale, synthétique composée par un sextet parisien qui rend hommage à ce qu’est le math-rock (on vous avait dit que ça fait travailler les méninges… et les jambes). A savourer comme il se doit leur premier album Peplum qui prend place parmi ses homonymes Foals.

Le même jour, le groupe Deluxe sera sur scène à 23h45. Ce groupe déjà bien connu pour son originalité et son audace à conjuguer hip hop, jazz et funk dans une même chanson ; la voix de Liliboy apporte depuis 2010 la flamme qui manquait dans le groupe. Si vous ne les connaissez pas ils vont sûrement vous surprendre !

Les Hill Valley qui joueront le samedi 28 juin à 14h45. Déjà présents aux Francofolies de La Rochelle en 2013, le groupe composé de cinq membres nous avait déjà montré leur énergie débordante sur scène. Cette musicalité rock avec des voix aux allures de pop saura attirer une nouvelle fois l’attention.

A voir aussi: Girls in Hawaii, le samedi à 21h25. Passer à une telle heure pour un groupe belge de folk douce, ça peut endormir certains, autant que ça peut raviver certains esprits vagabonds. Un moment d’émotion brute, chorale et passionnée qui promet de secouer le festival cette année. Notre coup de cœur du Rock dans Tous Ses États. >> A relire : Notre interview avec le groupe belge.

Interpol, le samedi à 22h25. L’un des valeurs sûres du rock et post-punk New-Yorkais, le groupe est la tête d’affiche du festival qui saura rappeler nostalgie aux anciens et fougue aux plus jeunes avec des titres mythiques tels que Rest My Chemistry, Obstacle 1 et Evil, qui après quatre ans d’absence revient avec un nouvel album à la rentrée. Mais avant tout, place au live.

rdtse

A noter que depuis 2010, le Rock dans Tous Ses États est un des festivals français précurseur à obtenir le fameux label « éco-event » en encourageant le développement durable et le bio. C’est LA mode du moment: se mettre à contribuer à l’environnement, même des festivals à thème sur l’écologie naissent ces temps-ci.

Soutien supplémentaire aux intermittents du spectacle

Parmi les 20 signataires et accompagnateurs du mouvement, on peut compter les Eurockéennes, les Charrues, Art Rock, La Route du Rock, Le Jardin Du Michel, Nuits Sonores, Terres du Son et… Le Rock Dans Tous Ses États. Mais de quoi s’agit-il au fait ?

Un intermittent est en France un artiste ou un technicien qui travaille par intermittence (alternance de périodes d’emploi de chômage) pour des entreprises liées à la culture et qui bénéficie d’aides au chômage. Une vingtaine de festivals qui font appel à ces intermittents (5 000) du spectacle mobilisent à la manifestation face à l’accord du 23 mai pris par le gouvernement qui vise à précariser le métier.

« Dans un esprit de justice sociale », les festivals mettent en alerte l’État pour instaurer un dialogue, aux festivaliers pour les mettre en garde que de tels évènements peuvent être supprimés et mettre la « culture en danger ». Une manifestation est d’ailleurs prévue devant le ministère de la culture aujourd’hui, lundi 16 juin.

+ d’infos: lerock.org • Vendredi 27 juin au samedi 28 juin à Évreux (27) • Tarif: 42€ chaque jour. Pass 2 jours: 58€. Pass 2 jours réduit: 53€. Gratuit pour les moins de 12 ans. Camping nuit/personne: 5€ (uniquement pour les détenteurs d’un billet du festival)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *