Cacofonix Production : « On propose aux gens une version plus intéressante du tremplin habituel »

Mercredi 7 mai nous nous sommes rendus à La Java dans le XXème arrondissement de Paris à l’occasion de la finale du tremplin « Le Laboratoire d’Alfred » organisé par Cacofonix. Après nous être imprégnés de l’ambiance de la soirée, nous avons pu nous entretenir quelques instants avec Lola, Victor et Jérémie, trois membres de cette boîte de production.   

Alors c’est vous Cacofonix ?
l
Lola. C’est ça, on est Cacofonix, une boîte de production qu’on a créé il y a maintenant un an et demi et on organise le tremplin de ce soir « Le Laboratoire d’Alfred ».
l
Vous êtes combien à faire partie de cette boîte de production ?
l
Victor. A la base on était juste Lola et moi et puis le projet a commencé à grandir, on est passé de deux membres à trois, puis aujourd’hui on est sept.
Jérémie. Les autres sont occupés pour l’instant.
l
Ce soir tous les gens habillés avec des blouses sont des membres de Cacofonix ?
l
L. Oui plus le staff !
V. Il y a les gens qui font l’accueil, la vidéo, les techniciens batterie…
l
Vous louez par vous même la salle pour l’événement de ce soir ?
l
L. Exactement, c’est la finale donc on voulait une salle comme La Java qu’on apprécie beaucoup.
V. Cette salle nous correspondait bien car elle se situe dans le secteur, un un secteur proche de chez Lola car il faut savoir qu’on fait tout nous même avec nos mains (rires) on ramène la batterie à chaque concert et tout le matos. La Java c’est aussi une salle qu’on aime beaucoup, on y vient souvent pour voir des concerts ou pour aller en boîte donc on est ravis de l’avoir pour nous ce soir.
l
lJusqu’à présent combien avez vous organisé d’événements comme celui ci ?
l
V. On en est à une trentaine d’événements Cacofonix à notre actif, ce soir c’est la cinquième soirée du « Laboratoire d’Alfred », c’est la finale.
l
Dans quelles mesures Le Laboratoire d’Alfred se distingue-t-il des autres tremplins et concours qui peuvent déjà exister par exemple au Gibus ou dans d’autres salles parisiennes ?
l
L. Bah déjà nous on est plus sympa qu’au Gibus (rires). Non sérieusement, nous ce qu’on a remarqué c’est que les tremplins qui étaient proposés sur Paris et d’ailleurs dans toute la France, c’étaient des tremplins qui se basaient sur la popularité c’est à dire que si tu viens avec plein de copains et qu’ils lèvent tous la main, tu peux gagner sans avoir un brin de qualité derrière.
V. On sait très bien que cette idée est assez logique car en général les organisateurs ont des contraintes financières et si tu veux payer des équipes, il faut que les gens ramènent du monde. Nous on essaie de faire les choses différemment, on fait du moins gros, on vise plus la qualité et mise sur le concept. Bien que beaucoup de personnes viennent ce soir pour encourager leur groupe favori, on essaie vraiment de faire en sorte d’attirer un public par le concept même du Laboratoire d’Alfred. On propose aux gens une version plus intéressante du tremplin habituel, ils vont avoir des surprises notamment par les expériences qu’on organise car le Laboratoire d’Alfred est bien un laboratoire, avec des épreuves. Le concept c’est que tu commences avec une partie de live, car il faut voir ce qu’un groupe vaut dans ces conditions habituelles de concert, c’est ce qui se passe en bas actuellement, et après tu passes sur une partie épreuves pendant laquelle les groupes vont être testés avec une série de défis qu’on a concocté spécialement pour eux comme par exemple jouer en ayant les yeux bandés.
L. On voulait vraiment être les premiers à faire ça et puis surtout nous on est tous musiciens et ça nous paraissait logique de monter un truc pour les musiciens et pas pour quelqu’un qui veut se faire de la thune pour louer le Bataclan qu’il ne remplira pas. Ce qu’on veut aussi c’est créer une entente entre les groupes, même s’ils sont en compétition il y a vraiment une bonne entente et ça fait plaisir de voir ça.
l

« Ça nous paraissait logique de monter un truc pour les musiciens et pas pour quelqu’un qui veut se faire de la thune pour louer le Bataclan qu’il ne remplira pas »

lEt donc du coup vous formez un groupe vous trois ?

lL. Non pas vraiment.
V. C’est le moment de vendre les groupes !
J. Moi je ne suis pas musicien en fait, je suis le seul a ne pas être musicien dans le groupe.
V. C’est notre mouton noir ! (rires)
J. En fait ils ont chacun des groupes respectifs.
V. Moi j’ai un groupe de Disco-Punk-Electro-Rock, la liste est longue et ça s’appelle Disco Mojo Club !
L. Moi je suis un peu bassiste nomade, en ce moment je suis dans un projet qui s’appelle Les Lignes Droites ça ressemble un peu à du Noir Désir, c’est en français avec des textes vachement parlants et du gros rock derrière.l

lOn sait que vous devez rester impartiaux, mais est-ce que vous avez une préférence au niveau des groupe de la finale de ce soir ?

lL. Moi mon préféré c’est Underground Beats parce qu’il y a un projet qui est tenu, ils ont une grosse influence avec The Doors et il y a vraiment un truc qui se passe sur scène et avec le public.
J. Moi je préfère c’est Ginger Sping and Show car ça groove, c’est sympa et…
V. …et les cuivres sont très chauds, tous les musiciens sont très bons ! Mon préféré c’est Anti-D car ils font du rock bien catchy, qui bouge bien, avec un bon jeu de scène qui est fait pour « attraper » le public !
Personne qui passait par là. Moi c’est Highground car ils font du rap-hip hop-funk, ce qui est vraiment original et les membres du groupe ont l’air vraiment super sympa !

Quels sont les projets de Cacofonix pour l’avenir ?

L. Le stade de France.
V. Coachella.
L. Plus sérieusement, notre prochain projet sera durant la fête de la musique, on sera présent sur deux scènes dans le XXème, la première sur la place Gambetta, il y aura des groupes comme The Kitchies, et une tête d’affiche qu’on ne dévoile pas encore. La deuxième scène sera également en plein air, tout près de La Java avec tout ce qui est Kitchen’s Graffitis, In The Can et Kabaret, ce n’est pas encore annoncé donc vous avez l’exclusivité.

Où est-ce qu’on peut suivre votre actualité ?

lV. Sur Facebook « Cacofonix » ou bien « Le Laboratoire D’Alfred« 

Merci d’avoir répondu à nos questions !

lL. C’est nous qui vous remercions !

Laisser un commentaire