L’ex-batteur de Charlie Winston sort son deuxième album

Le niçois Medi, ancien guitariste d’Emilie Simon (synthpop) et batteur de Charlie Winston s’émancipe avec la sortie de son deuxième album.

mediDès la première lecture du nouvel album One Is Not Enough, on est frappé par le ton semblable à celui de Lenny Kravitz. Bien que cette similitude est indéniable, Medi a une empreinte bien à lui, intemporelle et pop.

Son univers parait parfois très lumineux mais l’album commence avec un titre intimiste, comme un sanctuaire majestueux – The Sanctuary Of UsDifficile de ne pas être embarqué, la voix est déguisée pour se mêler à la basse dorée. Un dieu se dessine dans les partitions, Medi pourrait tromper notre œil, n’est-il pas en train de jouer à Jésus crie, mais il chante !

Trêve de plaisanterie, le prophète n’est pas là que pour prêcher la bonne foi, il a aussi besoin d’énoncer toutes ses peines comme ses sentiments. Fear In Glass est énergétique et casse sans rompre l’univers déjà unique du grand brun par un chœur plus présent marié à la voix éraillée de leur maître symphonique.  Un titre éclectique qui rappelle et annonce One Is Not Enough. Hey My Oh Mine va cependant enrôler nos oreilles dans d’autres espaces. L’image d’un film hybride me vient, celui d’un western spaghetti avec la sauce électro d’un nanar des années 80. Le mélange est impressionnant, aucune drogue ne coule dans mes veines. Shoot m’aura pourtant donné cette impression. La septième piste pousse encore plus loin Medi dans ses retranchements. Sa voix est à la limite de l’épuisement, transportée à vive allure dans un tunnel acidulé et électrique.

On en redemande encore, une seule écoute ne suffira pas. C’était comme une piqûre de morphine, le rappel aura bon nous provoquer des hallucinations, on ne peut s’en passer.

____________

MEDI, One Is Not Enough, sorti le 21/05 chez Atmospheriques.

Site officiel

Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *