Nouveaux coups de coeur musicaux à connaitre absolument ! #7

Mai 2014

Chaque mois sera édité un article concernant mes coups de cœur les plus personnels ! Cet article sera dédié aux artistes en pleine évolution ou encore peu médiatisés, et aura pour but de vous faire découvrir de nouveaux obus (et opus) musicaux.

 

BEL PLAINE

Ils se définissent eux-mêmes comme de l’indé/pop/folk, en témoigne leur dernier EP Présent sorti le 4 février 2013. Opus qui a par ailleurs été masterisé à New York par Joe LaPorta (également sur les projets Beach House, Foo Fighters, Youth Lagoon). Les cinq jolies têtes du quintet français formé en 2011 réveille et amuse par la pop chantée par trois mecs. A écouter de toute urgence, Summer Ends, la version remixée par le groupe, pop, folk et indie comme on les aime: au final, le groupe sait se définir et sait où il va. Bel Plaine ça se dévore et on adore. Mais alors, à quand le retour aux studios ? En attendant, nous les retrouverons à plusieurs festivals cet été à la hauteur de leur passage aux Francofolies l’année dernière.

JASZ

Artiste découverte dans les bars et métro parisiens, Jasz vient de sortir son premier EP Métro en ce début d’année 2014. Cette artiste qui figure dans mes coups de cœur du mois de mai ressort par la singularité de ses influences: du jazz manouche, à la soul et au blues folk, à l’aide de sa guitare, Jasz s’est fait reconnaitre parmi les nombreux autres musiciens qui s’illustrent et tentent de se faire reconnaitre tant bien que mal dans les stations de métro si les moyens manquent, ou sur la scène. Son premier single Love Song fait volontiers penser à tous ces artistes français accompagnés de leurs guitares sèches avec un son jazz authentique: Louisy Joseph, Tété, Corneille, bref, une perle.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                          CAVALE

Projet local qu’on soutient, originaire de Rennes, le groupe Cavale n’a pas encore sorti son premier EP qu’il commence déjà à se faire entendre dans les bars bretons. Les deux membres du groupe représentent chacun les deux faces du groupe: d’un côté on retrouve Mathilde à la basse absorbant la musique d’une cold wave certaine, et de l’autre on retrouve Micka, qu’on retrouve sur un autre projet dont on vous a auparavant parlé, Olympia Fields. Ce dernier rajoutant une dimension pop aux chansons du groupe. Leur premier single et clip Shirt est sorti en début d’année et on parie que vous allez prendre plaisir à découvrir un groupe qui prend au moins son pied dans la musique qu’il fait.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              MAXIMO PARK

J’ai été longue à la détente pour ne pas me rendre compte dès le début que cet album serait l’un des meilleurs commencements de cette année 2014. Maximo Park est la valeur par excellence du groupe de rock indépendant britannique qui fera -qui a fait- sensation avec leur 5e opus Too Much Information. Sur cet EP, bisous à la voix grave, torturée de Paul Smith qui dirige et impose presque de sa voix sur la new wave qui règne sur les compositions de l’album; bisous au premier titre de l’album qui m’a marquée Leave This Island, et merci à eux qui m’ont fait vivre des moments de karaoké alone et complétements barjos. Vous aussi, aimez-les comme moi et faites des pétitions dans l’espoir de les voir un jour au petit village perdu dans lequel vous habitez.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    STAVANGER

C’est sur un humble EP 3 titres, que les nantais de Stavanger nous font entendre toute leur puissance et leur lyrisme rock. Enregistré avec un matériel de professionnels (ça s’entend), le son et les arrangements sont soignés. Tout cela fait de cet EP un opus très peu amateur et prometteur. Mis en ligne sur leur bandcamp fin janvier, Far From Silence, Close To Violence illustre d’une belle manière que le rock instrumental tient encore toute sa place dans le processus de composition du groupe. Après plusieurs écoutes, on arrive à la conclusion que l’EP de trois titres est en fait un piège qui nous renvoie plus que jamais vers un EP qui aurait pu être allongé, en raison de la longueur des morceaux. Les compositions du groupe rappellent à des influences fortes, j’ai nommé Explosions In The Sky. Peut-être dépasseront-ils un jour leurs maîtres ? Dans cet EP orchestral, la voix est laissée aux oubliettes pour pouvoir se concentrer sur la mélodie, seule, une version instrumentale que beaucoup délaissent de plus en plus au profit des artifices de la voix.

 

                                   HORROR HOUSE

Ce sont mes martiens favoris du moment venant tout droit de Londres. Je les ai découverts depuis qu’ils m’ont suivie sur Twitter (merci Twitter). Puis j’ai fait mes recherches sur leur soundcloud, mes oreilles sont tombées amoureuses puis mon esprit, puis le reste a suivi. Horror House est injustement encore inconnu sur ses terres et encore plus en France. Alors pitié si toi aussi tu veux un jour te marier avec un anglais comme moi ou alors si t’es un mec et que tu aimes juste l’indie pop, écoute les. Pour le moment tu pourras apprécier deux très bons morceaux, défiant de loin tout amateurisme, en version démo sur leur vénérable plateforme musicale. Deux voix se chevauchent: celle de la fille à la London Grammar et celle du mec à la Woodkid. Ce qui donne le résultat suivant: une musique lancinante au rythme de la synthpop, rêveuse avec une dreampop démente. A suivre de très près donc.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    LIGHT IN CITIES

Né à Loudeac au fin fond de la Bretagne, Light In Cities a sorti en mars dernier son EP intitulé The Life. Compte tenu de leurs références très rock et pop contemporain, on n’aura pas besoin de vous citer les quelques noms de leurs influences majeures. De cet EP, je retiens particulièrement le titre Outside, allégrement électrique et énergique, parfait pour le réveil comme pour installer le début de l’ambiance de soirée. Ce qui est certain, c’est que Light In Cities est déjà programmé pour plusieurs dates cet été, dont le Festival Label Zic. Un groupe qui doit encore faire ses preuves et montrer qu’il reviendra en force avec son prochain EP.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      PUPPET REBELLION

C’est l’histoire d’un groupe britannique qui sort son second EP No Means Yes il y a quelques mois. L’histoire pourrait être banale sauf quand on se rend compte que le groupe est relativement neuf, et qu’il a été créé en février 2013. C’est en fait un groupe qui a fait un gros buzz de par la rapidité du succès du groupe. C’est avec la pochette énigmatique d’un groupe dont j’ai seulement entendu de nom que je décide d’écouter. La première, Pirouette remplit sa fonction d’annonce: notre danse y ressemble. La deuxième, la suivante intitulée Cupboards Painted Red nous envoie dans une balade rock avec des paroles choisies pour atténuer l’ambiance mise en place lors du premier morceau. Il y a cinq morceaux sur cet EP et je vous invite plus que jamais à aller découvrir le reste, ou du moins à être curieux de savoir ce qui a fait leur succès. Il n’y a pas de doute qu’on en entendra encore parler de Puppet Rebellion.

                           THE SEASONS

On a souvent été habitué au fait que les Québecois font de la bonne musique. Tout droit venu de Québec également, on retrouve Peter Peter qui en ce moment fait un tabac en France. Ceci n’est donc pas un mythe, The Seasons a toutes ses chances de faire parler de soi en Outre-Atlantique, par exemple ici en France. Les québecois flirtent avec les sonorités folk en apportant une dose de pop, de soleil canadien. Et on en avait besoin de leur soleil. Leur nouvel album Pulp sorti le 8 avril 2014 (entièrement écoutable sur leur site bandcamp), rappelle à quel point le groupe se nourrit d’influences diverses et variées pour les condenser avec leurs envies de composer qui seraient idéalement incompressibles. A retenir: le titre Copernicus qui amène déjà l’été avant l’heure.

GRAND BLANC

Depuis que Fauve fait fureur, vous devez sûrement les suivre sur les réseaux sociaux, et quand bien même vous seriez comme moi, une Fauve Sceptique, vous avez sans doute entendu parler de la découverte subite des Inrocks ou de Tsugi à propos de Grand Blanc. Si je vous redonne le contexte vous aller comprendre. En mars dernier, le collectif avait accueilli en première partie les Parisiens de Grand Blanc. Sauf que jusqu’à preuve du contraire, il n’y a pas énormément de points communs entre ces deux derniers, sauf le fait de slamer en français sur un fond musical. C’est alors que Grand Blanc se distingue: à mi chemin entre Blind Digital Citizen, Joy Division et le lyrisme de Léo Ferré, le groupe nous surprend par le côté sec de sa voix mais qui s’arrange terriblement avec la cold wave, pop, électro et tout le reste présents dès les premières signatures des musiciens sur leur premier EP Devant de Nous -sorti en mai 2013.

Une réflexion au sujet de « Nouveaux coups de coeur musicaux à connaitre absolument ! #7 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *