On y sera : Festival Clap Your Hands

Du 14 au 26 avril 2014, le Café de la Danse accueille la quatrième édition du festival Clap Your Hands. La tête d’affiche de cette année n’est d’autre que la pétillante Micky Green, mais d’autres artistes y sont présents comme Chris Garneau, Dillon, Rich Aucoin, Bent Van Looy et plein d’autres. Lecteurs, sachez qu’Efflorescence Culturelle sera présent lors des deux dernières soirées du festival qui mettront à l’honneur Augustines et The Veils ! Faites votre choix.

Augustines, c’est la symbiose entre Arcade Fire et Oasis. Et oui, c’est puissant, une fois de plus, les Américains ne cesseront jamais de nous étonner. Pour la petite histoire, le groupe s’est formé en 2009, et s’appelait Augustines mais il s’est ravisé quand il a vu la multitude de groupes qui portaient le même nom. Ils se sont alors appelés We are Augustines mais, tenez-vous bien, en août (august en anglais) dernier, ils sont revenus à leurs racines et s’appellent donc maintenant (et pour toujours ?) Augustines. Pas de panique, si vous aviez un doute, maintenant, vous savez. Avec toute cette histoire, on allait oublier de vous présenter les membres du groupe, ce qui aurait été un peu bête. Le leader du groupe Billy McCarthy nous étonne par sa voix et ses talents de guitariste qui prennent tout leur sens en live mais le groupe ne serait rien sans le multi-instrumentiste qu’est Eric Sanderson et le batteur  Rob Allen.

S’ils se sont fait connaitre avec Chapel Song, issu de leur premier album Rise Ye Sunken Ships (sorti en 2009), c’est avec leur deuxième album éponyme, sorti en début d’année que le groupe a explosé. On trouve ainsi dans Augustines des titres marquants tels que Cruel City, Nothing to lose but your head et Walkabout. Si ces titres vous touchent déjà lors d’une simple écoute, imaginez-vous les entendre en live, en effet la réputation du groupe en live n’est plus à refaire, c’est aussi une des raisons pour laquelle la rédaction sera présente lors de ce concert qui s’annonce exceptionnel.

+ d’infos : cafedeladanse.com • Vendredi 25 avril à Paris • A partir de 19h30 • Tarif: 19.8€/23 €

Sorti il y a un an, Time Stays, We Go, dernier album en date des Néo-Zélandais The Veils, mettait l’eau à la bouche des fans. Et des critiques de musique par la même occasion. The Veils, aujourd’hui basés dans la capitale du Royaume-Uni, continue à faire rêver et à se faire jalouser par sa voix langoureuse, délicate et cassée, j’ai nommé le chanteur charismatique Finn Andrews.

Passablement pop, énergiquement rock, délicieusement douloureux, The Veils risque d’être une surprise calme et destructrice sur scène. Si par mégarde vous n’avez pas encore écouté les compositions du groupe, jetez-vous sur leur vieil album The Runaway Found sorti en 2004 (et particulièrement sur The Leavers Dance). Un retour aux sources s’impose.

En première partie de la soirée au Café de la Danse, samedi, nous retrouverons In The Canopy, groupe de parisiens très inspiré de l’indie rock, Radiohead, Fleet Foxes, ou Grizzly Bear. Une soirée qui aura le même ton au niveau des influences musicales.

+ d’infos : cafedeladanse.com • Samedi 26 avril à Paris • A partir de 19h15 • Tarif: 20€/23€

Laisser un commentaire