La playlist de la semaine avec BLIND DIGITAL CITIZEN

Régulièrement vous seront proposées des playlists de groupes français. Car oui, ce que nous écoutons nous reflète, et en tendant l’oreille vers ce que ces artistes apprécient nous découvrirons la diversité musicale qui compose ces artistes en herbe. C’est donc en tant qu’enquêtrice que je pars demander à plusieurs artistes leurs musiques du moment. Et quoi de mieux que d’apprendre ce que notre groupe préféré écoute ? Dis moi ce que tu écoutes et je te dirai qui tu es. Attention, surprise !

Cette semaine je vous propose la playlist du groupe Blind Digital Citizen !

J’étais tombée sous leur charme après le live report d’Adrien à la Maroquinerie, me voilà à leur demander leur playlist de la semaine. Blind Digital Citizen est mon gros coup de cœur de la semaine et il est très probable que je vous reparle d’eux prochainement soit via une chronique ou encore une interview, petit clin d’œil au groupe qui lira ce papier.

Bref, j’aimerais te dire, cher lecteur, que si tu te mets à écouter BDC tu ne peux que hocher la tête de satisfaction auditive ou alors fermer la page d’écoute car tes oreilles te l’auront demandé. Mais je vous prie de les ménager, écouter BDC c’est presque une expérience, comme aller dans l’espace pour la première fois, déjà que ça n’arrive pas tous les jours. Difficile de décrire Blind Digital Citizen, j’ai cherché les références que je pouvais leur attribuer. En vain. Je connais peu de groupe qui produit cette pop distillée avec des samples qui insufflent à la fois un rythme presque hip-hop aux créations mais aussi un rythme spatial, flottant, très léger et certainement pas lourd lors de l’écoute. Pour se faire une idée, BDC c’est un peu le genre de bande dessinée où tu as un paysage flou, abstrait mais en fin de compte parfait. Et tu rajoutes à ça des hommes qui se servent de cette nature pour jouer en harmonie avec son milieu. Ou peut être que l’harmonie que je leur trouve est simplement due à mon interprétation personnelle. Ce qu’il en est, c’est que Blind Digital Citizen est très certainement le groupe d’électro/pop le plus bizarre mais le plus créatif que j’ai été amenée à écouter en ce moment.

Ils seront de passage dans des festivals français d’importance, je pense à Panoramas en avril prochain, sans oublier leur invitation au festival des Francofolies en juillet prochain. L’occasion pour eux, qui sait, de se familiariser avec plusieurs sortes de publics qui leur rendront la monnaie de leur pièce comme il se doit.

NEU! – Im Gluck 1972
Bonzo Goes to Washington – 5 minutes
Asolutely Free – Clothed, sitting woman
Death In June – Crush My Love
Judah Warsky – Bruxelles, capitale de l’Europe
_____
_____

A voir en concert :

21.03.14 – Festival Nouvelle(s) Scène(s) – Niort (79)
04.03.14 – Festival Chorus des Hauts-de-Seine – La Défense (92)
18.03.14 – Festival Panoramas – Morlaix (29)
19.03.14 – Parc des Expositions Langolvas – Morlaix (29)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *