[LIVE REPORT] Saint Michel à La Maroquinerie

Jeudi soir nous nous étions à la Maroquinerie pour assister au concert de Saint Michel.

Nous vous en avions parlé dans notre sélection d’albums de mars dernier et on avait chroniqué leur LP, Making Love & Climbing.

Saint-Michel est un duo de musiciens composé de Philippe, 28 ans et de Émile, 19 ans. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Saint Michel vient de Versailles, terres sacrées qui a vu naître des groupes de légendes comme Daft Punk ou bien Phoenix. Les deux membres du groupe se sont rencontrés grâce à leur ancien groupe Milestone. Si on pouvait qualifier la musique de Saint Michel en un mot ça serait sûrement « aérienne ». On retrouve dans leur son une légèreté qui nous offre un grand bol d’air frais.

Ce soir la, le groupe Rodolph a assuré la première partie. Je ne connaissais absolument pas ce duo. Le groupe a commencé avec de la musique très épurée, à la limite de l’ambient avec des accords de guitare résonnants. Au fur et à mesure, leur musique devenait plus riche. Un des membres du groupe était à la guitare alors que l’autre était en train de mixer sur un logiciel.

Les deux musiciens semblaient vraiment concentrés dans cette atmosphère qui était si profonde.

 A 21h environ, le concert de Saint Michel commence. A ma grande surprise, cinq personnes étaient présentes sur scène ; trois musiciens étaient là pour soutenir le duo.

Philippe, le chanteur, nous salua et la musique débuta. La salle fut immédiatement envahie du son des instruments. Les artistes prenaient vraiment du plaisir à jouer. Le jeu de scène était dynamique.

Tout à coup des violonistes sont montés sur scène, le chanteur a pris sa guitare acoustique, le public a fait place au silence. Nous avons alors eu droit a une interprétation de leur titre « 77 » qui m’a étonnamment fait penser au style de Cocoon. Ce fut indéniablement le « moment émotion » de la soirée.

Saint Michel rebrancha les guitares et poursuivit le show avec des musiques comme « Katherine » ou « Ceci n’est pas une chanson ».

J’étais vraiment impatient de d’entendre le groupe jouer « Bob ». Quand le chanteur commença à saluer le public pour nous dire au revoir, je sentais en moi monter une immense déception, mais ce n’était pas pour longtemps ; « Bob » était en fait programmé pour le rappel !

Le concert s’acheva alors en apothéose sur ce titre. C’était vraiment spectaculaire. Le chanteur a même passé pas mal de temps à chanter dans le public.

Vous pouvez suivre Saint Michel sur Facebook et Soundcloud avec la piste suivante.

Laisser un commentaire