Sivu, vu parmi les anges

Incomparable à mon humble avis, une voix teintée de vibration, un charme sans nom. James Page, dénommé Sivu, si vous ne l’aviez pas vu (j’ai le droit de faire ce jeu de mot tout de même) c’est que vous aviez oublié que la rareté est souvent invisible à l’œil nu mais sa voix ne passera jamais inaperçue.

Chanceux dans l’âme, le jeune Sivu au regard de chien battu m’est apparu par miracle grâce son titre et live God Speaks In Tongue. Les premières notes sonnaient en harmonie, brûlant d’envoûtement, sifflant d’harmonie. Sa voix n’a pas de pareil si ce n’est la perfection des anges. Il fallait s’empresser de découvrir ses autres titres. Je suis parti à la découverte de ses singles Bodies et Better Man Than He puis son premier extended play Bodies qui réunit ses deux premiers titres.

Puis vint son tout dernier single Lost Myself (sortie prévue le 4 novembre), titre plus puissant que les précédents et toujours porté par une voix enchantée, un Merlin qui pour rien au monde ne devra se changer éternellement en pierre. Il en va de son premier album qu’il travaille avec le plus grand plaisir de ses fans et des autres à venir tout en participant à la première partie du groupe London Grammar.

Quelques bonus sur :

www.sivusivu.co.uk

Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *