Chronique d’une fille qui en a marre des relous pendant les concerts

Parce qu’on a tous été à un concert où il y avait le mec relou devant toi qui te gâchait la vue de ton groupe préféré sur scène. Il y en de différents types: le gars qui fait le signe rock’n’roll avec sa main alors qu’on est a à un concert d’électro. Celui qui viendra t’aborder lourdement pour danser alors que tu auras insisté que non, tu as déjà un copain. Ou le mec qui viendra galocher sa nana pendant tout le concert devant toi. Jolie vue. Alors en tant que festivalière, je viens t’écrire un (sur)vival guide, oui, toi le festivalier susceptible de rendre mauvaise la soirée des autres spectateurs.

Ce que tu dois absolument emporter avec toi:

Ton sac plastique. Car c’est un peu dégoutant de devoir poser ses fesses sur le trône plein de vomi tout collant sur la lunette des toilettes. Et encore pire quand il n’y a plus de PQ dans les toilettes publiques: aucun moyen d’essuyer tes déboires de soirée. Fais donc attention la prochaine fois, non pas de ne pas vomir car libre à toi de faire la fête à fond, mais n’oublie pas ton sac plastique pour y dégueuler en pure douceur. Les autres te remercieront de leur laisser (ou pas) les toilettes à peu près propres.

Ton argent de poche. Oui car demander à une fille de te payer ta bière parce que tu as tout déboursé pour payer ta dernière amende de vendredi dernier parce que tu conduisais ivre, t’as envie de dire « eh mec, c’est toi qui porte les collants ? » (ou les pantalons c’est selon. Eh c’est toi Superman, pas Lois !)

Avec de l’entrainement tu viendras. Mieux vaut faire un peu d’exercice le jour même du concert. 10 séries de 15 pompes par ci, 20 séries d’abdos par là. Sans compter le jogging de 30 minutes du matin. Car c’est relativement embêtant de se taper une crampe au bout de deux chansons à force de sauter et gesticuler dans tous les sens (oui oui, ça existe). C’est ballot puis qu’après le reste de la soirée tu risques de te tenir sur une patte tel le flamant rose et t’auras plus qu’à mater les autres danser et toi pleurnicher.

Ta bonne humeur. Rien de mieux  donc que des gens qui bougent dans tous les sens (excepté quand ils te sautent sur le pied en le confondant le sol). Sauf de se rendre compte qu’on danse près d’une personne qui elle, veut rester comme un clou fixé, attachée les deux pieds au sol. On se demande pourquoi Madame a voulu assister à un concert en fosse plutôt que de choisir l’option gradin mais on vient de se rendre compte qu’elle accompagne Robert, 57 ans, son mari ou on ne sait pas trop, occupé à draguer une Pamela, 24 ans, à l’autre bout de la salle. Madame Georgette s’est-elle trompée de lieu de fête ? On se le demande.

Surtout pas ton appareil photo alias ton nouvel Iphone 8. Qui, il faut l’avouer, masque la vue du concert à tout le monde quand tu brandis ton gros engin devant toutes les têtes de tout le monde. De une, ta photo sera floue et de deux, tu auras fait chier tout ton monde pour rien au final. Manque plus que tu te ramènes avec ta grosse tablette « plateau de table » et là c’est la totale.

cropped-664567_10151200161338286_1125881690_o
Crédit: http://culturevsnutella.wordpress.com

0 réflexion sur « Chronique d’une fille qui en a marre des relous pendant les concerts »

    1. Eh c’est vraiment du hasard hein, je l’avais jamais vu ton article avant hihi ! T’as les gifs qui illustrent et tout c’est super bien réussi !

      Probablement pour ta visite, j’avais laissé une trace de mon passage sur ton site il y a quelques semaines 😉

Laisser un commentaire