Le retour de Cage The Elephant

Cage The Elephant c’est le genre de groupe qu’on découvrait il y a quelques années sur les festivals européens et outre-Atlantique (Lollapalooza, Glastonbury ou Rock en Seine pour n’en citer que trois). Un quintet ricain qui fait du garage rock avec une telle énergie et une telle présence scénique qu’on avait pas vu ça depuis Nirvana. La bande des frères Schultz est donc de retour avec un troisième opus intitulé Melophobia.

Un nom intrigant pour un album: Melophobia. Il faut savoir qu’un mélophobe est une personne qui n’aime pas la musique. Les Cage The Elephant se seraient donc t-ils lancés dans la volonté de faire aimer la musique à n’importe qui ? C’est à voir… Après un premier album brut de décoffrage et simple d’accès, les américains nous avaient livré un deuxième opus plus difficile d’accès, plus poussé et plus subtile.

Avec Melophobia, le quintet part encore plus loin dans l’exploration. Les basses sont plus lourdes, les arrangements sont travaillés, les guitares sont réverbérées et de plus en plus de place est laissée aux sons de synthés et aux mélodies sans pour autant partir dans la pop qu’on nous sert à toutes les sauces. On reste dans l’indie, l’alternatif et le garage rock !

On retrouve bien évidemment au rendez-vous la pêche qui fait leur réputation et qu’on aime mais on trouve aussi quelques petites ballades aux teintes psychédéliques agréables. On redécouvre un nouveau Matt Shultz plus émouvant qu’il n’a été, plus juste aussi. On a également une petite surprise inattendue. Celle d’un featuring avec la divine Alison Mosshart, chanteuse des Kills qui pose ici parfaitement bien sa voix sur It’s Just Forever. On notera en revanche un petit bémol à cet album qui est leur plus court avec seulement deux chansons dépassant les 4 minutes sur 10 au total.

Il ne restera plus qu’à voir si nos amis de Cage The Elephant sont toujours aussi bons en concert. On espère donc une annonce de date dans notre pays en manque de garage rock.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *