Toulouse : un week-end très Rusty Bells

The Rusty Bells ou devrions nous dire « Les cloches rouillées » en français, sortent leur nouvel EP samedi prochain et ils vous le dévoileront scéniquement à l’occasion de la soirée organisée par leur label Dead Bees Record à Toulouse. A leur image, Dead Bees se veut être un label « authentique et sincère ». Et c’est bien l’impression première qui nous vient quand nous écoutons, oreilles à l’appui, le son rock psyché que délivrent les musiciens Toulousains. Formé en 2007 et forgé par une certaine expérience musicale, le groupe a aussi réfléchi à tout. Voyons par la symbolique des cloches, l’univers fantastique et mystique qu’elles représentent. Situé entre exorcisme, purification et tonnerre, le groupe se veut dans tous les cas, diabolique et possède une identité efficacement rock’n’roll !

Quel est le titre dans votre discographie que vous préférez de loin interpréter ?

Nous n’avons pas de préférence. On passe notre temps à réorchestrer tous nos titres. Cela nous permet de les redécouvrir régulièrement et de prendre toujours autant de plaisir avec le public.

Vous faites du rock plutôt comme les Beatles avec un John Lennon qui prône la paix dans « Imagine » ou plutôt comme les Stones qui font du rock rentre dedans ?

On aime les Stones pour leurs folies et les Beatles pour leurs albums. Mais, il faut reconnaître qu’à ce jour, nous sommes loin de nous identifier aux années 60-70.

Une scène que vous aimeriez faire ?

Après avoir était sollicités pour le Stade de France, rien ne peut nous sembler plus improbable. Les festivals Bonnaroo ou Glastonbury nous font rêver !

Qu’évoque pour vous votre prochain EP qui sort en octobre ?

Il s’agit de trois titres reflétant notre évolution vers une musique plus aérienne, plus colorée et plus galactique. On a changé notre manière de s’enregistrer. Nous avons notre propre studio. Cela nous procure la sensation d’être plus libres que jamais.

Que peut-on vous souhaiter pour l’avenir ?  

La conquête de l’espace ?

The Rusty Bells seront en concert samedi 12 octobre au Saint des Seins à Toulouse dans le cadre de la sortie de leur nouvel EP et des dix ans du label Dead Bees Records. Avec Junkyard Birds & The Holy Spank. Start: 19h30.

____

Facebook

Site officiel

____

Laisser un commentaire