Roo Panes, le talent à l’anglaise

Amateur de folk et de guitare, ce nouvel artiste est pour vous. Roo Panes, de son vrai nom Andrew Panes est un jeune chanteur britannique de 25 ans, mais pas seulement. En effet, cet anglais possède plusieurs cordes à son arc.

En 2012, le jeune artiste émergeant bien décidé à se faire connaître envoie ses chansons à la marque de haute couture Burberry afin de promouvoir sa musique avec leurs vidéos: Burberry Acoustic. Pour ceux qui ne le savent pas, Burberry Acoustic, c’est avant tout une belle initiative de Burberry créée en 2010 avec pour but l’éclosion et la reconnaissance de nouveaux talents anglais. Cette aventure a d’ailleurs permis la découverte de Johnny Flynn, One Night Only et maintenant… Roo Panes. Repéré par Burberry, le musicien devient ensuite l’égérie de la marque pour la collection Automne/Hiver 2012-2013. Une belle aventure qui commence pour ce jeune artiste au talent pur.

Hebergeur d'image

Une voix singulière qui nous apaise, un son authentique, des paroles remplies de sens et une guitare profonde voilà comment je pourrais qualifier la musique de Roo Panes.

« I want to give my listener something. I want it to have substance. I want it to resonate. » – Roo Panes

Et c’est exactement ce que le jeune chanteur réussit à faire avec ses chansons. Chaque texte, chaque parole, chacune de ses compositions sonne comme une réalité. Ne vous attendez pas à des paroles de bas-étage, elles sont ici profondes et remplies de poésie. Cet anglais n’est pas une belle gueule qui chercherait à en jouer pour plaire, sa musique le fait très bien à sa place. Son univers unique très marqué dès les premières notes de chaque mélodie est parfaitement reconnaissable dans chacune de ses compositions. Dès les premières notes de « Know me well » que l’on peut retrouver sur son deuxième EP « Weight of Your World »  j’ai été conquise par cet artiste et surtout par cette chanson qui est je pense une perle. Le piano tout en douceur, le violon et la guitare s’accordent pour nous offrir une mélodie dont l’intensité et la puissance augmentent au fur et à mesure des secondes. Touchante et remplie de mélancolie, elle nous emporte pour ne plus jamais nous ramener. 

Sa musique est le parfait mélange entre l’influence de sa grand mère pianiste et sa passion pour la poésie, que l’on ressent constamment dans ses textes. L’interprète est déjà l’auteur de deux très bons EP « Once » et « Weight of Your World« . Il entretient une relation assez particulière avec la nature dont il se sent très proche et qu’il évoque très fréquemment dans ses compositions. Son hymne à la nature « I’ll Move Mountains » nous fait d’ailleurs penser par ses sonorités à une musique tout droit sortie de la plume d’Eddie Vedder pour Into The Wild.  Cette chanson extraite de son premier EP « Once » sorti en 2012, est très influencée par son attirance particulière pour les paysages et la beauté de la nature. On retrouve aussi dans cet EP, la nostalgique « Different Child » qui vous donnera sûrement très envie de chanter des « Oh oh oh oh » en choeur avec Roo ainsi que les sympathiques « Once » et « Mistral« .

Son deuxième EP « Weight of Your World » est d’après moi le meilleur des deux. Le style est plus abouti, les mélodies plus précises. « Open Road » en est la preuve. Cette musique très entraînante agrémentée d’un clip road-trip des plus dépaysants, est terriblement efficace. Les tapements de main, les sifflements et la mélodie joyeuse offrent à cette chanson un rythme jovial, donnant des envies de voyage. Elle est d’ailleurs ma partenaire « bonne humeur ». L’artiste est bon et nous le prouve en alternant très habilement les compositions touchantes et les sons plus folk dans un même EP. Envoûtant, voilà comment je pourrais qualifier « Weight of Your World » qui est un EP plus que réussi. On se laisse entraîner dans un joli voyage chargé d’émotion, notamment grâce à « Sing for The Wind » et « Weight of your World« , qu’on aimerait voir durer nettement plus longtemps. 

Le musicien a appris la guitare seul, à partir de ses 13ans, ce qui ne le rend pas moins talentueux, comme nous le prouve la très folk « Silver Moon » – qui ne se trouve malheureusement sur aucun des deux EP -, qui est simplement un pur bonheur auditif pour les amateurs d’acoustique et de guitare sèche. Le jeune anglais avoue d’ailleurs ne pas aimer la guitare électrique et préférer les sons bruts, ce que l’on retrouve parfaitement dans son univers intimiste. Très influencé par Sigur Ros, Bob Dylan et Noah and The Wale, on ne peut que lui souhaiter d’avoir la même carrière que ces trois artistes/groupes qui ont prouvé au fil des années qu’ils étaient excellents dans leurs styles respectifs. Avec ses deux premiers EP, Roo Panes nous prouve son talent et réalise un quasi sans faute qui je pense lui tracera un futur des plus prometteurs.

« This is my first EP.. inspired by the winter months just passed – Best listened to through headphones looking out of the window with a cup of tea! I hope you enjoy »    Roo Panes

Je ne peux que vous conseiller de suivre les conseils de Roo, servez vous une tasse de thé (ou un café), appuyez sur lecture et savourez. Vous ne serez pas déçus.

Laisser un commentaire