La programmation du plus vieux festival breton

Et boum. Le bruit s’est répandu et s’est posé à Malestroit, localisation du cœur du festival Au Pont du Rock. Un grand retentissement quand même parce qu’il s’agit de Kavinsky l’auteur de la BO du film Drive et Breton des rockeurs anglais qui ont entre autres travaillé avec Local Natives et The Temper Trap. Ces deux derniers noms sont venus compléter la programmation déjà très complète d’artistes qui se produiront sur l’ensemble des 3 scènes prévues lors de l’événement. Événement qui se déroulera les 26 et 27 juillet.

Personnellement c’est un festival dans lequel je n’ai jamais été amenée à aller et qui cette année, plus que jamais m’a convaincue par une programmation de plus en plus puissante, plus rock et même qui se diversifie avec Les Ogres de Barback, des monstres de la musique française ainsi que le reggae très sympathique de San’jyla, groupe local Questembertois.

Toujours pas conquis ? Bon, on continue. Ils ont accueilli parmi leur 23 ans d’existence des artistes qui ne vous paraitront pas si anonymes tels que Dionysos, Miossec, Izia, Shaka Ponk, Archive… Alors heureux ?

Le plus vieux festival estival breton, qui date quand même depuis 1989 viendra fêter sa 23e édition, avec on ne doute pas, le public au rendez-vous. Je vous confie le visionnage de la bande annonce suivante :

Se rajoutent au programme d’autres artistes s’illustrant dans différents genres que le rock, l’indie pop des joyaux français les Popopopos (qui figurent dans les coups de cœur) ainsi que tenez vous bien: Lescop le maître de l’électro française, appréciable sur scène notamment avec son titre La Nuit Américaine.

Et puis c’est l’événement aussi quand on voit que les organisateurs se sont démenés pour accueillir des artistes de la scène actuelle. En effet, les rappeurs de 1995 seront également présents lors de cette édition. Un bon point qui pourrait leur amener un public plus jeune.

Outre la diversité proposée par le festival qui fait la fierté des Morbihannais, seront encore et toujours présents des groupes rock et cette année seront mis à l’honneur les bretons (car il faut aussi promouvoir le produit breton) les très bons The 1969 Club qui nous font remuer des hanches avec leur punk rock. N’oublions pas les autres rockeurs bretons de Twelve Feet Under les lauréats du tremplin de l’édition 2013 du festival !

Et enfin, clôturons les coups de cœur du festival.

Mention spéciale pour la révélation des Transmusicales qui nous offrira également sa présence lors cette édition: Birth of Joy, groupe de rock psyché ondulant sur des influences plutôt sixties.

Renseignements: aupontdurock.com. Vendredi 26/07: 26€. Samedi 27/07: 32€. Forfait 2 jours: 44€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *